Ce matin-là, je suis montée bien vite pêcher ta petite soeur avant qu'elle ne réveille toute la cambuse en beuglant comme une perdue de ne pas me trouver dans mon lit. Dans ma précipitation, j'ai fait plus de bruit que d'habitude et je t'ai réveillée. Et je n'ai pas résisté au plaisir de t'annoncer qu'il y avait 3 chatons qui venaient juste de naître. Toi, tes yeux tout gonflés de sommeil et un sourire radieux êtes descendus tout de suite découvrir les nouveaux venus.

Tu as eu l'immense joie de voir le 4° naître, complètement enveloppé de ses membranes, qu'il a déchirées lui-même de ses pattes avant avec une énergie impressionnante, tu as rit de me voir, chaton dans une main, placenta dans l'autre, cordon ombilical entre les deux puis tu t'es étonnée de voir la chatte couper le cordon et manger le placenta.

Et les jours suivants, je t'ai vue observer avec grand intérêt toute cette activité dans le nid de la chatte.

Pour finir par annoncer, au bout de deux semaines d'observation, que tu aurais bien aimé être élevée comme le sont les chatons...!

Ha bon ? que je t'ai répondu. Et pourquoi ça ?

-Ben parce que leur maman ne les quitte presque jamais. Elle est toujours avec eux dans le nid, ils sont tout contre elle, ils tètent, elle ronronne, elle les lave, elle leur parle tout doucement. Tu vois, elle les quitte juste pour aller manger et faire ses besoins et elle revient tout de suite si elle les entend miauler, c'est bien pour les bébés ça et moi, j'aurais voulu avoir une maman chat, en fait !

111

025

Ceux qui étaient là à t'écouter et qui étaient suffisamment grands pour se souvenir ont sourit jusqu'aux oreilles. Moi aussi !
Et tous ensemble, on a fait la lumière sur ce que ta mémoire de tout petit bébé avait caché dans un coin de ton esprit : tu as été élevée comme un petit chat. Tu as passé les 6 premiers mois de ta vie collée à moi (repas et waters compris, il n'y a que pour aller sous la douche que je me séparais de toi !), sommeil partagé, tétées ad libitum et dans tous les sens, massages,... ... ... Du coup, tu étais toute émue et c'était chouette à voir !

Je pense que tout au fond de lui, ton corps se souvient bien mieux que ton intellect et qu'il est peut-être temps de te faire un album photos mettant des images sur ce que ta mémoire a dispersé dans ce corps qui lui continue sur le modus operandi qu'il a toujours connu.

La preuve ?
Je ne vois aucune différence entre les deux photos !

IMG0281A

001

A part les poils peut-être ?

Aujourd'hui, les chatons ont un peu plus d'un mois, ils ont quitté le nid pour le canapé et leur mère, bien que très maternelle et présente, dort beaucoup moins avec eux, on sent qu'elle a besoin d'être un peu seule, séparée d'eux et pour des périodes de plus en plus longues. Faut dire qu'elle s'est donnée à fond plusieurs semaines durant, elle a gagné le droit de penser un peu à sa pomme !

Pour ma part, je suis contente de renouer avec cette vision de l'accompagnement de ses petits en toute simplicité, ça me conforte dans ce que j'ai toujours plus ou moins fait avec les miens et qui, ma foi, a plutôt bien fonctionné (malgré quelques loupés de pauvre humaine qui pense trop là où le coeur devrait prendre toute la place !)